Quand la Bourgogne accueille l’art tribal…

par | Juin 4, 2017 | Découvertes

Il s’en passe des choses en Bourgogne ! Dans le mâconnais, plus exactement. En plus de la ville de Cluny et sa célèbre abbaye, de Cormatin et son sublime château pur Louis XIII, de ses fromages de chèvre à nul autre pareil, de ses vignobles renommés et des caves accueillantes (la cave de Lugny a ma préférence, son vin “La Part des Anges” en blanc est une merveille), les activités culturelles s’y multiplient comme des petits pains.

A l’initiative de Bruno Mory, galériste installé à Besanceuil, avait donc lieu, le week-end de l’Ascension, une exposition dédiée à l’art tribal. Des galéristes de Bruxelles, de Suisse et de Paris venaient y présenter quelques-unes de leurs plus belles pièces dans un cadre du XIème siècle de toute beauté. “Tribal Show” : l’intitulé nous avait intrigués, nous y sommes allés.

Rien que le village vaut le détour. Il n’est vraiment pas très grand et tient plus du hameau mais sa chapelle du XIème siècle, dans laquelle on peut encore voir des restes de peintures et son château valent le détour. Le château ne se visite malheureusement pas mais on peut l’admirer depuis la grille d’entrée. Reste la chapelle, qui résonne encore du pas des chevaliers.

l’austérité des tours carrées du château, caractéristiques de la région

 

le blason sur bande noire indique la bâtardise du châtelain

la couleur dorée de la pierre de Bourgogne se révèle pleinement lorsque le soleil descend

Plus jeune, je n’étais pas fan de l’art tribal. Les masques africains ou sri-lankais me fichaient la frousse, les bijoux me paraissaient un peu grossiers par rapport à ce qu’on pouvait admirer place Vendôme, les peintures indigènes ne me touchaient guère. Et puis, avec l’ouverture du Musée du Quai Branly, j’ai appris à comprendre. J’ai lu l’histoire derrière l’objet, décortiqué la signification, ouvert mon esprit à d’autres cultures et surtout, appris à regarder. J’ai, aujourd’hui dans mon salon, quelques objets artisanaux africains auxquels je rajouterais bien, si l’occasion se présente, une figurine, un beau masque, un bouclier, une coiffe… L’exposition “Tribal Show” était donc l’occasion rêvée pour en découvrir davantage et repérer quelques pièces. Voici donc un (très) bref aperçu de notre visite.

art balinais

Indonésie

celui-ci, je serais bien partie avec…

…et avec celui-là aussi

Le 2 juillet prochain, le village d’Ameugny (71460) ouvre ses jardins aux artistes et artisans. Venez rencontrer Le Monde de Christine au 5 rue de l’Eglise !

 

 

 

 

2 Commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *