Semaine “Découvertes et Créations”

par | Avr 25, 2017 | Créations, Découvertes

Il y  a des semaines exaltantes. Comme la semaine passée. Non pas à cause des élections (bien que je suive ça de très près, la politique m’ayant toujours beaucoup intéressée) mais parce que ce fut une semaine riche de rencontres avec des créatrices pointues. Et quand une créatrice rencontre une autre créatrice, que se racontent-elles ? Eh oui, des histoires de créatrices. Et moi, j’ai eu la chance d’en rencontrer trois.

Jeanne s’amuse, pour commencer. Jeanne s’amuse, c’est une jeune femme hyper dynamique et fan de DIY (do it yourself) qui tient un blog très varié sur la question et une très jolie boutique sur A Little Mercerie et Etsy (deux plateformes que je fréquente assidument, des mines d’or pour les créatrices en herbe et les autres). Elle avait flashé sur mes boites de conserves recyclée en vide-poche, que j’avais présentées sur Facebook à la dernière rentrée. Elle avait eu la bonne idée de me demander si je serais intéressée par l’idée de faire un tuto sur son blog. Prise par mon expo à Perpignan (évoquée ici), je lui avais répondu que bien sûr, j’en serais ravie mais plutôt en fin d’année. Et la fin d’année est passée. Et le début de la nouvelle aussi…

oups…

Il y a deux semaines, souhaitant malgré tout tenir mon engagement, je me lance. Mon premier tuto… Moi qui passe une partie de mon temps sur YouTube, Pinterest, et Google pour améliorer mes techniques, en découvrir de nouvelles et chercher l’inspiration, je savais l’exercice délicat. D’abord, choisir son support :  le tuto “photo” s’imposait, je ne sais pas filmer. Puis s’attacher au pas à pas, clair et précis, sans oublier un élément (comme la colle utilisée ou sauter l’étape du vernissage). Ne jamais oublier lors d’un tuto que l’on s’adresse aussi à celles et ceux qui n’ont jamais tenu une paire de ciseaux de leur vie mais qui voudraient tellement se lancer. Bref, ça m’a beaucoup plus et vous trouverez le résultat ici. J’en suis un peu fière aussi merci à Jeanne s’amuse de cette occasion de partage (et de sa patience).

vide-poches ou pot pour minies plantes, c’est vous qui décidez

La deuxième rencontre a également eu lieu via Facebook. Au hasard de mon fil d’actualités, je tombe sur la page de Marine, de Gang de Filles. Marine est une jeune femme également très dynamique, qui a été assistante styliste chez Pandora et Karl Lagerfeld (excusez du peu) et qui a des doigts en or. Elle crée des chemises à cols amovibles dans des tissus originaux et très fashion et j’ai trouvé l’idée tout simplement gé-niale. J’apprécie aussi qu’elle fasse ses cols en petites quantités, histoire de garder le côté exceptionnel du vêtement choisi. Les chemises sont divinement bien coupées et dans des tissus très agréables à porter. Elle vient d’entrer en pépinière d’entreprise et croyez-moi, elle va rapidement décoller. Dans un post du mois de janvier, elle demandait qui serait intéressé pour organiser une vente à domicile. Cela faisait longtemps que je cherchais un prétexte pour organiser une “soirée filles” à la maison aussi ai-je sauté sur l’occasion. La vente a eu lieu jeudi dernier et ce fut un moment à la fois très joyeux (non, le crémant de Bourgogne n’y était pour rien), hyper girly et riche en découvertes. Ma fille et moi-même avons d’ailleurs craqué “grave”. Et nous n’étions pas les seules. Ses prix vont bientôt grimper car elle se positionne sur le créneaux du luxe aussi ne saurai-je trop vous conseiller de vous ruer sur sa boutique dès maintenant. Pour rappel, c’est du made in France, entièrement réalisé par les petites mains de Marine. Alors, encourageons la création française !

J’ai évidemment craqué pour les ananas…

mais le choix est large !

La troisième rencontre, je la dois à YouTube. En cherchant des tutos pour mes idées de créations en pâte Fimo, je suis tombée, il y a déjà presqu’un an, sur la chaine de Madame Patachou. Vous ne connaissez pas Madame Patachou ? La star des gourmandises en Fimo ??? Alors prenez 5 mn et filez voir ses créations. Attention, la visualisation de cette chaine est additive ! Et vous risquez de vous retrouver à essayer de dévorer votre écran. Madame Patachou, Anne-Cécile de son petit nom, est une nature généreuse et partage sans condition sa passion et ses petits trucs. Pour les accros (et les autres) elle vient d’ailleurs de sortir un livre, vendu à La Petite Epicerie.

Digression coup de cœur : La Petite Epicerie est sans contexte ma boutique préférée. Et c’est le moment d’y faire un tour car elle fête glorieusement ses 3 ans d’existence, cap emblématique pour une start-up comme chacun sait. D’abord, j’adore le site, très ludique, coloré (un bain de bonne humeur), bourré de multiples fournitures pour le DIY et la déco : pâtes Fimo, Cerney, Sculptey, moules en silicone, vermicelles mais aussi papier, peintures, laines, livres, et également des objets tendance pour la maison, comme les veilleuses kawaii, irrésistibles pour une chambre d’enfant, de quoi organiser des fêtes, cuisiner ludiquement… On y trouve aussi plein de tutos sympas et des ateliers. Et des licornes.

Car oui, en plus d’être bien fournie, La Petite Epicerie est ultra-tendance. Ensuite, ce que je préfère, son adresse : la boutique est rue de la Verrerie (n° 74), un de mes quartiers favoris, pour ne pas dire mon quartier préféré de Paris. Mon grand plaisir est de commander par Internet et d’aller chercher ma commande à la boutique. D’abord parce que les vendeurs/ses sont charmants (et de bon conseil) et ensuite parce que l’ambiance permet de retomber en enfance. Une parenthèse de douceur créative délicieuse.

Reprenons. Madame Patachou. Samedi dernier, j’étais en train de visionner une de ses vidéos quand l’idée me vient d’aller regarder sur le site de La Petite Epicerie quand seraient ses prochains ateliers rue de la Verrerie. Et là, je vois qu’il reste une place pour le jour même avec un thème “surprise”. Ni une, ni deux, je réserve et quelques heures plus tard, me voilà sur place. Après les joyeux “bonjour” d’usage avec l’équipe (certains commencent à me connaitre), je me dirige vers la table réservée aux ateliers et là, je marque l’arrêt : moyenne d’âge = 11 ans. Ai-je besoin de préciser que je faisais méchamment grimper la moyenne ? Mais, je ne me suis pas démontée. Madame Patachou m’a accueillie gentiment, quoiqu’un peu fatiguée (elle avait enchainé les ateliers toute la journée) avant d’annoncer le thème surprise retenu : les cookies. J’espérais le Rainbow Cake ou les glaces mais bon, en route pour les cookies. C’était cool, je me suis fait des copines. La petite puce en face de moi avait bien du mal à faire quelque chose de propre et à suivre les indications aussi me suis-je discrètement instituée “assistante” pour qu’elle ne prenne pas trop de retard (son “merci” soulagé et plein d’enthousiasme à la fin de l’atelier m’a fait chaud au cœur et m’a rappelé les moments où j’ai été animatrice d’ateliers de bijoux -expérience que j’ai adorée).  Ainsi qu’avec mon jeune voisin, arrivé en retard pour cause d’entrainement de foot, et seul garçon d’une table de 9 filles. Pauvre chou, je me permets de le dire, les travaux manuels, ce n’est pas son truc. Mais il s’est accroché, courageusement, et bien que le résultat ait été très loin de ses attentes (c’était un massacre), son sourire récompensait ses efforts. Mais un conseil : continue le foot, bonhomme. Parisiennes (excusez-moi, les autres), si vous cherchez une activité ludique pour occuper vos têtes blondes, allez donc sur le site de la Petite Epicerie (allez, je vous le re-remets ici) regarder ce qui est proposé ; vous trouverez forcément de quoi les occuper amuser.

Top idée : activité pour un anniversaire 

A la fin de l’atelier, les enfants se sont précipités pour avoir un selfie avec leur star et de mon côté, je me suis contentée de “taper la discut’ et d’une belle photo de Madame Patachou avec son livre :

mon œuvre : plus vraie que nature, non ?

 

Vous voyez, je ne vous avais pas menti : ce fut une semaine bien remplie !

A vous de jouer.

4 Commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *